Guinea

Le Corps de la Paix en Guinée

Pour promouvoir la paix, la compréhension mutuelle et l’assistance technique dans le pays.

Historique du Corps de la Paix en Guinée

Le Corps de la Paix signa un accord de coopération avec le gouvernement guinéen en 1962, ce qui constitue jusqu’à nos jours la base de l'actuel programme de l’organisation dans le pays. Les premiers volontaires arrivèrent en Guinée en 1963. Toutefois, en 1966, les relations entre le gouvernement des États-Unis et le gouvernement de Guinée se dégradèrent, et le Gouvernement guinéen demanda aux volontaires de quitter le pays. Invité de nouveau en 1969, les relations entre les deux gouvernements se détériorèrent peu après, et les volontaires quittèrent en 1971. Peu de temps après la mort du président Sekou Touré, en 1984, le gouvernement guinéen d’alors demanda encore une fois au Corps de la Paix de revenir en Guinée.

Depuis 1986, le programme ait été brièvement interrompu à trois reprises

  • en 2007 en raison des troubles sociaux de l’époque.
  • en 2009 suite à la violence militaire dans la capitale.
  • en juillet 2014, pour cause de la Maladie à virus Ebola.

Les 3 buts du Corps de la Paix

Accorder une Assistance Technique pour un développement durable du pays bénéficiaire:

  • Centrer cette assistance sur les individus et les communautés et non sur les infrastructures (le budget mondial du CP est de $322 millions )
  • Aider à développer les capacités et les compétences locales

Promouvoir une meilleure compréhension de l’Amérique et de ses valeurs auprès des autres peuples

Promouvoir une meilleure compréhension des autres peuples du monde par le peuple Américain

La Philosophis du Corps de la Paix

  • Le développement remplace la charité
  • Initiative et contribution locales
  • Décentralisation
  • Equité entre les genres
  • Technologie appropriée
  • Pérennité du Project

Notre Approche au Développement
Notre Approche au Développement

Le schéma ci-dessus illustre l'approche du Corps de la Paix en matière d'appui aux communautés désireuses de travailler avec les volontaires Américains.

  1. La communauté doit en exprimer le besoin en écrivant formellement à l'organsation à travers ses Coordinateurs Régionaux et Directeurs de Programmes;
  2. La communauté doit mettre à disposition les ressources locales dont elle dispose et assurer le logement du ou de la volontaire;
  3. Les projets à exécuter doivent être conformes aux priorités du gouvernement hôte ainsi que les capacities du Corps de la Paix;