Jump to Content or Main Navigation

Paul D. Coverdell World Wise Schools

Paul D. Coverdell World Wise Schools

Fighting Soil Erosion

Region
Africa, Guinea

Steven Jacobson taught farmers in Guinea how to produce agricultural products in a sustainable manner by reducing erosion of their farmland.

English

 

Hi, I’m Steve Jacobson, and I was a volunteer in Guinea’s environmental program. My job was to work with people on how to produce sustainable agricultural products in a reproducible manner.

I’m sitting on top of a cliff over looking one of Guinea’s natural wonders: the beautiful Grand Canyon of Guinea. This is extremely large scale erosion but not something that mankind can or should fix. In some places you can see the natural vegetation, and in others, farm fields. Soil erosion is the loss of top soil caused by heavy rainfall washing the soil to the rivers.

If you look at this river valley carefully you can see lines running from top to the bottom of this slope. Those are rills. Rills are small channels formed on the surface of the slope. Rills will eventually form larger gullies at which point agriculture is no longer possible. Why is agriculture in Guinea important? Well it feeds people, like these vendors selling mangoes, tomatoes, oranges, and bananas. Rice is the staple food with some sort of spicy peanut sauce over the top. It tastes very good and here you see some of my friends enjoying dinner from a communal plate.

This is what the native environment looks like prior to burning of the field to start agriculture. Notice how many trees and bushes there are. The roots of the trees and bushes hold the soil, sustaining soil fertility for the plants to grow. It rains very hard in Guinea. It’s like standing in a shower. The heavy rains cause massive soil erosion.

The rain soaks the soil quickly. On cleared land, there are no roots to hold the soil, so the soil washes away. Small plant seedlings are also washed off and the farmer does not receive production from that part of the field.

Ideally the slopes would be changed to flatter surfaces, called terraces. This example from China shows how a sloped surface can be changed to many flat surfaces, reducing erosion and retaining soil fertility.

In cross-section, terraces have flat surfaces and steep walls. The rock walls, trees and grasses create the terraces and decrease run-off of rain water which protects the soil surface. This does take a lot of effort but is worth it since farmers can then use the field for many years.

This is a lot of work and not always possible because of a lack of labor forces and available material. A less arduous option would be to reduce the steep slopes to minor ones which would greatly reduce erosion. The idea is to keep the soil in one place and not let it run into rivers. As before, the terraces are held in place by rock walls, trees and grasses. But how do you establish how high the rock walls should be?

There are two tools that can be used to measure contour of a slope. First is the A-Frame, which measures contour using string, wood, a rock, and gravity. When the string hangs at the center of the horizontal stick, the two vertical sides of the A-Frame are at equal levels. A second way to measure contour is le Serpent. It’s made with two long sticks and a piece of see-through garden hose about 30 feet long filled with water. When the sticks are at equal elevations on the field, the water level in both ends of the hose will be equal. This is like a level a construction worker would use.

Since le Serpent is much longer than the A-frame is wide you can measure with this level at two to three times the rate of an A-frame: at least two or three football fields in a day’s work.

Here’s an example of what happens if you do not protect against erosion. A small gully has formed in between the plants and with time will erode out the roots and kill the plants. What can be done?

Well, the best thing to do is to create a check dam—a small, low obstruction— to slow or stop the flow of water in a ditch or channel and let the water sink into the soil. This is a simple diagram of a wicker check dam that farmers could make.

These men have just finished a wicker check dam in a very small gully in order to reclaim the gully and allow them to continue farming the field. This is an easy solution but unfortunately not a permanent one. Terraces are really the best way to slow erosion permanently, especially if the slopes are steep. In China the farmers have been protecting their field in this way for centuries. Unfortunately, Guinea has not yet come this far since the ideas and practices were only introduced recently.

There is hope for Guinea and all of Africa for successful and sustainable agriculture. Hopefully in a few years when I go back to visit I will see some of these changes have occurred and there will be more food on tables and money in pockets. I’m Steven Jacobson for the Peace Corps’ Coverdell World Wise Schools.

French

 

Bonjour, je m'appelle Steve Jacobson, et j'étais bénévole dans le programme environnemental de Guinée. Je travaillais avec la population pour trouver le moyen de produire des denrées agricoles de manière durable et dupliquable.

Je suis assis sur une falaise qui domine une des merveilles naturelles de la Guinée : le magnifique Grand Canyon de Guinée. Cette érosion à grande échelle doit rester naturelle sans intervention de l'homme. Dans certains endroits, on peut voir la végétation naturelle, et dans d'autres, des champs. L'érosion du sol est la perte de la couche superficielle de terre causée par les fortes pluies qui emportent la terre jusqu'aux rivières.

Si vous regardez attentivement cette vallée, vous pouvez voir des lignes qui courent du sommet jusqu'en bas de la montagne. Ce sont des rigoles. Les rigoles sont des petits ruisseaux qui se forment à la surface des pentes. Les rigoles peuvent former des grands ravins. Dans ce cas, l'agriculture n'est plus possible. Pourquoi l'agriculture est-elle importante en Guinée ? Parce que cela nourrit les gens, comme ces vendeurs qui vendent des mangues, des tomates, des oranges et des bananes. Le riz est la nourriture de base, servi avec une sorte de sauce épicée aux cacahuètes. C'est très bon et ici vous pouvez voir quelques uns de mes amis manger leur dîner dans une assiette commune.

Voici à quoi ressemble l'environnement naturel avant que les champs soient brûlés pour commencer les cultures. Regardez combien d'arbres et de buissons il y a. Les racines des arbres et des buissons retiennent la terre et la fertilité du sol pour que les plantes poussent. Il pleut très fort en Guinée. C'est comme être sous la douche. La forte pluie provoque une érosion massive du sol.

La terre absorbe la pluie très vite. Sur les terrains sans arbres, il n'y a pas de racines pour tenir la terre et la terre est emportée. Les graines sont aussi emportées et le fermier ne peut pas compter sur une récolte dans cette partie du champ.

L'idéal serait que les pentes soient changées pour créer des surfaces plus plates, appelées terrasses. Cet exemple en Chine montre comment des pentes peuvent être changées pour créer des surfaces plates. Ceci réduit l'érosion et retient la fertilité de la terre.

Par exemple, les terrasses ont des surfaces plates et des murs raides. Les murs en pierres, les arbres et l'herbe, créent les terrasses et diminuent la quantité d'eau qui ruisselle, ce qui protège la surface du sol. C’est beaucoup d'effort, mais cela vaut la peine parce que les fermiers peuvent ensuite cultiver le champ pendant de nombreuses années.

C'est beaucoup de travail et ce n'est pas toujours possible à cause du manque d'ouvriers et de matériaux. Une option moins ardue est de réduire la raideur des pentes. Ceci diminue beaucoup l'érosion. L'idée est de garder la terre dans un endroit et de l’empêcher d'aller dans les rivières. Comme avant, les terrasses sont maintenues en place par des murs en pierres, des arbres et des herbes. Mais comment peut-on établir la hauteur des murs en pierres?

Il y a deux outils qui peuvent être utilisés pour mesurer le contour d'une pente. Premièrement, il y a le « A-Frame », qui mesure le contour avec de la ficelle, du bois, une pierre et la gravité. Quand la ficelle est suspendue au milieu du bâton horizontal, les deux côtés verticaux du « A-Frame » sont au même niveau. Une deuxième façon de mesurer le contour est le Serpent. Le Serpent est composé de deux longs bâtons et d'un morceau de tuyau d'arrosage transparent de 9.144 mètres rempli d'eau. Quand les bâtons sont à une élévation égale sur le champ, le niveau d'eau des deux côtés du tuyau est égal. C’est comme le niveau qu'un ouvrier du bâtiment utilise.

Parce que le Serpent est beaucoup plus long que le « A-frame » est large, vous pouvez mesurer avec ce niveau deux ou trois fois plus vite qu'avec le « A-frame » : au moins deux ou trois terrains de football en une journée de travail.

Voici un exemple de ce qui se passe si l’on ne prend pas de précautions contre l'érosion. Un petit ravin s'est formé entre les plantes et va éroder les racines et faire mourir les plantes. Comment empêcher ça?

Le mieux est de créer un barrage de contrôle -c'est à dire une petite obstruction basse pour arrêter l'écoulement de l'eau dans un fossé ou un chenal et laisser l'eau s'infiltrer dans la terre. Voici un diagramme simple d'un barrage de contrôle en osier que les fermiers peuvent fabriquer.

Ces hommes viennent juste de finir un barrage de contrôle en osier dans un très petit ravin pour l’assécher et leur permettre de continuer à cultiver le champ. C’est une solution facile mais pas permanente. Les terrasses sont le meilleur moyen d'arrêter l'érosion, surtout si les pentes sont raides. En Chine, ca fait des siècles que les fermiers utilisent les terrasses. Malheureusement, la Guinée n'en est pas là parce que ces techniques viennent d'être introduites récemment.

Il y a bon espoir que la Guinée et l'Afrique réussissent une agriculture durable. Avec un peu de chance, quand je retournerai en Guinée dans quelques années, je verrai ces changements ainsi que plus de nourriture sur les tables et plus d'argent dans les poches des gens. Je suis Steven Jacobson pour le Peace Corps Coverdell World Wise Schools.

 

Translated by Olivia Caverly and Marie Hinton.